Au cours des dernières décennies, il est devenu de plus en plus évident que les stratégies de prévention et d’intervention les plus efficaces auprès des personnes aux prises avec des troubles liés à la consommation de substances sont celles qui sont basées sur des données cliniques solides et prouvées. De nombreuses approches basées sur données probantes ont remarquablement bien fonctionné à date. L’absence de stratégies généralisées pour la mise en œuvre de ces approches prouvées fait qu’un nombre limité de personnes en besoin y ont accès.

Jusqu’à récemment au Canada, la recherche en dépendance a été principalement réalisée de manière locale par des groupes de recherche géographiquement isolés, ce qui limite la communication entre ces acteurs clés (les équipes de recherche clinique, les patients, les cliniciens et les décideurs de politiques) et ralentit la transformation des données probantes en programmes de prévention et de traitement.

Voilà pourquoi les Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) – à partir d’une initiative de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies (INSMT) – ont financé quatre demandes de subvention provenant de la communauté scientifique canadienne afin de créer le premier réseau pancanadien de recherche interventionnelle en médecine des toxicomanies en 2014-2015, nommé l’Initiative canadienne de Recherche en Abus de Substances (ICRAS -CRISM).

Modelé en partie sur le patron du Clinical Trial Network du National Institute on Drug Abuse (NIDA), le CRISM constitue un réseau unique en recherche interventionnelle dans le domaine des troubles liés à la consommation de substances au Canada. Les chercheurs et acteurs du CRISM travaillent ensemble pour générer la base de savoir nécessaire à l’amélioration des paradigmes actuels de traitement clinique de la toxicomanie.
Le réseau CRISM a été conçu pour faciliter la communication et la collaboration entre les prestataires de soins et services, les chercheurs en dépendances et les décideurs de politiques. En septembre 2015 les quatre pôles régionaux du CRISM – séparés entre la C.-B., les Prairies, l’ Ontario et les régions du Québec et de l’Atlantique – ont commencé leurs activités.

Veuillez consulter l’infographie ci-jointe pour un aperçu des activités du CRISM.

Comité exécutif national

  • Cameron Wild, PhD
    Cameron Wild, PhD CPD Prairies
  • Evan Wood, MD, PhD
    Evan Wood, MD, PhD CPD Colombie-Britannique
  • Julie Bruneau, MD, MSc
    Julie Bruneau, MD, MSc CPD Québec-Atlantique
  • Jurgen Rehm, PhD
    Jurgen Rehm, PhD CPD Ontario

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher