Pôle Québec-Atlantique

Le pôle Québec-Atlantique contribue au consortium de l’initiative Canadienne de recherche en abus de substances (CRISM) en mettant en œuvre des projets qui pourront accélérer le transfert des connaissances scientifiques aux meilleures pratiques cliniques et psychosociales dans la prise en charge des personnes aux prises avec des troubles de consommation.

L’expertise et l’expérience des chercheurs et des utilisateurs de connaissances fait de ce pôle un espace dynamique et productif, permettant d’exécuter des projets de recherches d’envergure et novateurs, de rédiger des articles, publications et guide de pratiques, ainsi que d’être compétitifs lors des concours de subventions nationales et internationales. Tout ceci et plus dans le but de contribuer au développement, à l’implantation et à l’évaluation de nouvelles méthodes préventives, et d’intervention fondées sur des données probantes.

Le pôle réunit des chercheurs de plusieurs universités et institutions, des cliniciens, des décideurs politiques, des administrateurs, des praticiens, ainsi que des représentants de groupes d’usagers et des intervenants œuvrant à différentes étapes de l’encadrement de personnes aux prises avec des troubles de l’usage de substances dans les provinces atlantiques et au Québec. La collaboration de deux grandes associations (AIDQ, AQCID) regroupant les intervenants et organisations travaillant en prévention, réadaptation et thérapie dans le domaine de la toxicomanie, les centres hospitaliers et notre réseau de partenaires communautaires permet à notre pôle de s’étendre au-delà des centres urbains. La priorité est accordée aux populations les plus vulnérables telles que les femmes qui s’injectent des drogues, les jeunes à risque, les Autochtones en milieu carcéral, et les personnes en transition d’un milieu rural à urbain.

Pour plus d’information, consultez la  page des IRSC.

Objectifs

L’objectif principal du pôle Québec-Atlantique est d’offrir un milieu de recherche dynamique où les partenaires des milieux cliniques et communautaires s’emploient à cerner les besoins et les priorités en matière d’intervention en toxicomanie, en travaillant de concert pour développer des projets de recherche interventionnelle dans le domaine de l’abus de substances. Les priorités du pôle Québec-Atlantique seront l’élaboration, l’évaluation et la diffusion de modèles d’interventions sur quatre thèmes : poly consommation/ou consommation d’une substance spécifique, les problèmes de santé mentale connexes, la douleur et les comorbidités.

Le programme du pôle est composé de trois activités complémentaires

1. Projets de démonstration

Un premier projet de démonstration porte sur de nouvelles interventions centrées sur la personnalité pour prévenir les risques associés à la poly consommation chez les personnes sous traitement par agoniste opioïde (TAO) avec la méthadone et recrutés dans deux provinces (Nouvelle-Écosse et Québec). Le deuxième  projet de démonstration a évalué le programme de formation et d’intervention de pair à pair PROFAN mis sur pied par Méta D’âme, La DSP, le CRAN et d’autre partenaires à Montréal pour accroître l’accès à la naloxone dans une initiative de réaction urgente et efficace à un nombre inquiétant de surdoses mortelles, et pour évaluer la capacité et l’impact de ces projets communautaires dans les stratégies de prévention en santé publique.

2. Développement de la recherche

Le pôle Québec-Atlantique se veut un agent catalyseur pour ses membres en soutenant les propositions de recherche en ligne avec les priorités du réseau. Notre structure de groupes de travail sert de mécanisme d’intégration des connaissances en favorisant l’implication des chercheurs et des utilisateurs de connaissances. De plus, le programme de développement de la recherche a été établi pour soutenir les membres du pôle dans un contexte de compétitivité grandissante des concours de subventions de recherche. Ce programme permet, aux chercheurs d’avoir les outils qu’ils pensent nécessaires à peaufine leurs demandes de subvention afin que celles si soient évaluées favorablement et retenues. Ce programme crée aussi des opportunités de développement pour le pôle et le réseau par l’entremise de collaborations.

3. Essais cliniques nationaux

Projets de recherche nationaux: le pôle Québec-Atlantique s’est engagé à collaborer étroitement avec les 3 autres pôles afin de contribuer avec la capacité d’un réseau au développement de la base de données probantes sur le traitement des troubles liés à l’usage d’opioïdes à travers, par exemple, l’essai OPTIMA, les Lignes directrices nationales sur la prise en charge clinique des troubles de l’usage d’opioïdes, les lignes directrices sur l’utilisation du cannabis à faible risque, la consultation sur l’exemption de l’article 56, .

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher